« Oui ! » au théâtre en français à Barcelone

Le festival de Mathilde Mottier et François Vila revient, non comme chaque année, mais « encore mieux » chaque année.

La quatrième édition de ce rendez-vous joliment baptisé « Festival Oui ! » propose une affiche de huit pièces de théâtre en français, avec en plus des animations, lectures et rencontres, du 3 au 16 février 2020 (1). Un événement qui mise sur la diversité des scènes et des styles de théâtre, et « des sujets qui traversent les frontières ». Les deux spectacles sur la migration en sont une parfaite illustration. « Gibraltar » sera la première pièce sur ce thème (à l’Institut Français de Barcelone le 04/02 et au Circol de Badalona le 05/02 et à L'institut français de Madrid le 13/02) ; cette coproduction entre la France et le Burkina Faso est portée par deux acteurs et danseurs. « Gibraltar » aborde la question des migrants d'un point de vue très original, avec une scénographie somme toute assez simple, mais en mêlant théâtre et traditions populaires africaines : « Les acteurs du Burkina Faso apportent une parole complémentaire sur cette thématique », précise Mathilde Mottier.

De son côté, Céline Brunelle a retranscrit son expérience aux côtés des réfugiés du camp de Calais dans l'écriture de « Mon livre de la Jungle, my Calais story » (Institut del Teatre le 11/02), pour présenter « à travers ce texte débordant d’humanité, ces gens que l'on désigne comme des migrants ou que l'on réduit à des statistiques », ajoute François Vila.

Plus qu'un simple festival de théâtre en français, « Oui ! » devient chaque année davantage un festival pour francophiles, dépassant les barrières de la langue puisque les pièces sont surtitrées en castillan, et suscitant des échanges. D'abord évidemment par l'accueil des troupes en représentation, dont cette année la compagnie des Pyrénées-Orientales Alma et sa création Bonnes Ondes sur le thème du harcèlement scolaire. Mais ce dépassement des limites s'apprécie également par les échanges entre auteurs et metteurs en scène. Le texte de Jean-Benoît Patricot porté à la scène sous le titre « Pompier(s) », et présenté à Barcelone en 2017, est ainsi devenu « Bomber(s) » dans une adaptation catalane, et bientôt « Bombero(s) » dans sa version castillane. Dans le même esprit, « La Magie Lente » de Denis Lachaud sera produit en catalan et castillan par l'actrice et metteuse en scène catalane Mercè Managuerra (dans la même mise en scène de Pierre Notte), qui avait programmé l'an dernier ce spectacle dans son propre théâtre Dau al Sec (quartier de Poble Sec). C'est à la fois une reconnaissance et une façon de faire grandir le « Festival Oui ! », qui présente aussi en 2020 une programmation parallèle baptisée « KM 0 » (sorte de festival « Off »), avec notamment des lectures, des rencontres avec les traducteurs et une représentation bilingue franco-catalane pour enfants : la création « Llop le loup », de Sabrina Souliol (le 8 février au Dau al Sec).

3000 spectateurs sont attendus cette année encore pour cette grande fête du théâtre en français à Barcelone.

 

(1) Retrouvez ici programme complet sur le site du « Festival Oui ! »